Avertir le modérateur

30/04/2015

Management : comment désamorcer les 4 grands types de stress ?

Il n’existe pas un stress mais plusieurs types ! En tant que manager, l’enjeu est de le repérer pour pouvoir le désamorcer en accompagnant son collaborateur. Mais comment faire quand ce dernier n’exprime pas son mal-être ?

La réponse se trouve dans les attitudes et la communication non verbale !

stress-391654_1280.jpg

Réconforter une personne anxieuse ou émotive

Votre collaborateur minimise, adopte une posture basse, abattue, comme un enfant qui a peur de déranger. Pour le rassurer, utilisez une posture douce et calme : asseyez-vous plutôt à côté de lui que face à lui et réassurez en exprimant votre ressenti.

Remotiver un collaborateur découragé

« Je n’y arrive, ça ne veut pas marcher ! ». Face à quelqu’un de dépité, râleur, vous devez faire preuve d’enthousiasme. N’hésitez pas à utiliser les superlatifs « Super ! Génial ! » et à marquer votre gestuelle.

Adopter une posture carrée face à un bavard

Votre collaborateur vous noie sur les informations et les questions ou part en croisade, toutes convictions dehors. Vous devez être logique et carré ! Votre visage sera impassible, neutre et vous serez bien ancré dans le sol pour structurez vos réponses.

Etre directif face à une personne qui se défile

Vous êtes face à un introverti qui ne lâche rien et baisse le regard, ou un manipulateur qui se cache derrière les autres. Dans le premier cas, adoptez une posture ouverte pour favoriser le dialogue. Dans le second, restez neutre et direct, en le regardant dans les yeux.

 

Olga Ciesco, Synergologue,expert dans le langage du corps. Membre du bureau d’enquête Incendie, Instructeur au Fort de Domont. Membre de l’Association Française des Experts et Conférenciers Professionnels 

Auteur du livre des Ebooks disponibles en français et en anglais sur le Langage des mains, La séduction, Les micro-démangeaisons. Livres téléchargeables, disponibles sur I tunes, Amazon et Google Play

 

www.olgaciesco.fr

24/04/2015

Look : adapter la forme de ses vêtements à ses qualités

En tant que coach en image professionnelle, je peux vous dire que la forme des vêtements n’est pas anodine ! Et si elle ne correspond pas à notre personnalité, cela peut créer un décalage difficile à combler.

shopping-606993_1280.jpg

Pour bien comprendre, il faut savoir que les vêtements peuvent prendre trois formes :

  • La forme ronde pour toutes les formes douces, toutes en courbes, comme les tops à décolletés ronds, les pantalons fluides ou les jupes à volants ;
  • La forme carrée pour tous les vêtements aux formes nettes et géométriques dont l’exemple le plus concret est certainement la veste à épaulettes ;
  • La forme triangle pour toutes les formes qui sortent de l’ordinaire par leur extravagance ou leurs coupes non classiques.

Mais ces trois formes ne correspondent pas qu’à un style de vêtement. Elles correspondent également à des traits de caractères. Le rond par exemple est associé à l’enthousiasme, la décontraction quand le carré rappelle la rigueur ou la franchise et le triangle montre l’originalité et l’innovation.

Tout le rôle du coach en image professionnelle va alors être d’adapter la tenue et le style vestimentaire de son coaché à sa personnalité et aux qualités qu’ils souhaitent montrer selon les circonstances ! 

Aude Roy, coach en image professionnelle

08:00 | Lien permanent | | Commentaires (0) | |  Facebook

15/04/2015

Médecine : la communication non verbale entre médecins et patients

médecin com non verbal.jpg

Que vient faire la communication non verbale dans la médecine ? Elle permet tout simplement de fluidifier la communication entre soignant et soigné et permet, notamment, de repérer les moments de discordance dans le discours du patient, c’est-à-dire les moments où ses gestes et son langage non verbal vient contredire sa parole.

 

Lors de l’annonce d’un diagnostic ou de l’explication d’un traitement par exemple, le médecin est à l’aise dans l’exercice tandis que le patient doit traiter des informations complexes, en même temps qu’une charge émotionnelle forte due à l’annonce de la maladie. Le médecin, qui demande généralement au soigné s’il a des questions, se heurtera souvent à un silence gêné ou à une réponse décalé. C’est à lui d’interpréter le non verbal pour déceler les inquiétudes de son patient.

 

Même analyse lorsqu’un soignant entre sans prévenir et sans le regarder dans la chambre d’hôpital d’un soigné. Il ne verra pas alors son mouvement de recul et son appréhension face aux soins. En étudiant la communication non verbale, il serait à même de le rassurer. 

  

Olga Ciesco, Synergologue,expert dans le langage du corps. Membre du bureau d’enquête Incendie, Instructeur au Fort de Domont. Membre de l’Association Française des Experts et Conférenciers Professionnels 

Auteur du livre des Ibooks disponibles en français et en anglais sur le Langage des mains, La séduction, Les micro-démangeaisons. Livres téléchargeables, disponibles sur I tunes, Amazon et Google Play

08:00 | Lien permanent | | Commentaires (0) | |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu