Avertir le modérateur

07/05/2012

Des larmes de tristesse et de joie

au revoir Nicolas Sarkozy.png

bonjour F. hollande.png

 

Hier soir, nous avons vécu la victoire du candidat socialiste François Hollande.

Nous avons vu beaucoup d'émotions fortes. Autant du côté des partisans de Nicolas Sarkozy qui avaient des larmes aux yeux, larmes de tristesse sincère que du côté des partisans de François Hollande qui avaient des larmes aux yeux, larmes de joie sincère.

Les larmes nous viennent aux yeux quand nous ressentons une émotion très forte. Joie ou tristesse, les larmes viennent irrésistiblement sans aucun contrôle de notre part.

Sur les photos ci-dessous, vous pouvez remarquer  que la tristesse fait descendre les extrémités des lèvres qui restent fermées. Quand la joie entraîne un sourire avec une bouche qui s'ouvre vers le haut et laisse apparaître les dents.

Aussi, vous vous verrez que Nicolas Sarkozy place la paume de sa main sur sa poitrine pour signifier qu'il est très sincèrement désolé et impliqué personnellement dans ce moment important.

Quand François Hollande est résolument ouvert, bras levé assez haut, sa paume de main ouverte vers son auditoire.

 

 

Olga Ciesco

 

 

 

 

 

20:50 | Lien permanent | | Commentaires (0) | |  Facebook

04/05/2012

Débat d'entre-deux-tours: Hollande «garde son sang-froid», Sarkozy est «spontané»

 

 


sarkozy hollande.png

 








Synergologue et conseillère en images, Olga Ciesco et Aude Roy, ont toutes les deux regardé le débat de mercredi soir. Qui a été le plus performant selon elle?

Lire aussi les commentaires d'Olga et Aude par ici: Quel candidat a gagné la bataille de l'image?


Aude Roy : «Pour moi le grand gagnant est Hollande!»

«Hollande a passé l’examen du présidentiable avec brio en gardant son sang-froid, la maîtrise de lui, en étant dans la retenue et la dignité.

Nicolas Sarkozy visiblement était dans l’attaque, cela n’a pas porté bonheur à Ségolène Royal en 2007. Il vaut mieux discourir AVEC les arguments de son programme plutôt que de discourir CONTRE ses adversaires. Le "clientèlisme" de Sarkozy était trop flagrant et cela le remet dans ses travers "bling-bling", et opportuniste.

Le «chien agressif est celui qui a peur». Il aurait dû se contenter de tenir sa place au lieu de justifier celle-ci en attaquant l’autre…

Ceci est confirmé par mes observations d’image quant à la posture. Elle était présidentielle du côté d’Hollande, il a gagné en crédibilité malgré le manque d’expérience.»

 

Olga Ciesco: «Deux personnages que tout oppose!»

«L'un est dans la spontanéité qui peut parfois déborder et choquer certaines personnes. Sur le plan des gestes, cela donne beaucoup de mouvements et de souplesse mais parfois une impression de gesticulations.

Alors que l'autre reste plus dans le contrôle de lui-même et de son discours. Ses gestes étant moins amples, moins hauts, moins présents. Une sensation de tranquilité certes mais moins de spontanéité.

Un homme spontané mais imprévisible, face à un homme rassurant dont la retenue peut cacher un manque de sincérité... Chacun est libre de son choix.»

 

Aude ROY et Olga CIESCO

15:29 | Lien permanent | | Commentaires (0) | |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu